5 plantes d’intérieur faciles à vivre

Qui ne s’est pas retrouvé dépité face à une plante qui donne des signes de faiblesse, alors qu’on pensait avoir tout bien fait ? L’entretien des plantes peut paraître difficile, pourtant avec quelques petites astuces et un choix de plantes adapté, tout le monde peut avoir la main verte ! Alors je vous propose une sélection de 5 plantes d’intérieur hyper faciles à vivre. Et spoiler alert, non il n’y aura pas de cactus ni d’aloe vera sur cette liste !

En bonne crazy plant lady, j’adore regarder mes petites protégées grandir et s’épanouir. Au fur et à mesure, on apprend à chouchouter ses plantes, repérer les signes de mauvaises passes et faire les ajustements pour qu’elles se sentent bien. Rassurez-vous, ça ne fonctionne pas toujours du premier coup, moi aussi j’ai tué des plantes… On apprend de ses erreurs et surtout, on finit par sélectionner des plantes qui sont bien adaptées à notre intérieur. Avant de vous dévoiler ma liste de plantes d’intérieur faciles à vivre, il est important de faire un point sur deux éléments fondamentaux : l’arrosage et l’exposition !

L’arrosage des plantes d’intérieur

C’est le nerf de la guerre et très souvent la raison pour laquelle votre plante ne va pas bien. On a tendance, par envie de bien faire, à arroser ses plantes bien plus que nécessaire. C’est là qu’arrive le drame : l’excès d’eau qui est parfois bien pire que le manque d’eau. 

Les informations d’entretien des plantes conseillent souvent un arrosage toutes les 1 ou 2 semaines mais ce n’est pas aussi mathématique. Beaucoup d’éléments vont influer sur les besoins en eau d’une plante, notamment la température et l’humidité de l’air de votre logement. Ces conditions changent au fur et à mesure des saisons, des canicules, du chauffage… Votre plante n’aura donc pas les mêmes besoins en eau toute l’année. 

Alors comment on fait ? Vous allez être épaté par la technicité de ma méthode : on met son doigt dans la terre pour apprécier le taux d’humidité. Pour pousser la technique, je recommande d’enfoncer son doigt d’une bonne phalange afin de s’assurer que le terreau n’est pas sec qu’en surface. Si la terre colle au doigt, qu’on sent de l’humidité, on peut attendre pour arroser. Si la terre est sèche, on peut mettre de l’eau à sa plante. 

Point de vigilance : l’eau stagnante dans les caches-pots et les soucoupes. Après avoir arrosé vos plantes, vérifiez qu’il ne reste pas d’eau au fond des pots, cela risquerait de faire pourrir les racines.

L’exposition

La grande majorité des plantes qui sont vendues pour l’intérieur sous nos latitudes sont des plantes tropicales. A l’état naturel, elles poussent dans des forêts où la lumière est filtrée à travers plusieurs couches de feuillages. Ce sont donc des plantes qui ne vont pas supporter le soleil direct, surtout à travers une vitre, car il va brûler les feuilles. Ces brûlures se traduisent généralement par des tâches brunes et sèches sur les feuilles. Privilégiez donc des endroits lumineux mais où le soleil ne tapera pas directement sur vos plantes. 

Plantes d'intérieur faciles à vivre - Monstera Monkey Leaf

1. Monstera Monkey Leaf (Monstera adansonii)

Avec ses longues lianes et ses feuilles à trous, elle apportera ce côté urban jungle si tendance actuellement. Dans son milieu naturel, cette plante grimpante s’enroule autour des arbres. Chez vous, vous pourrez déployer ses tiges le long de vos meubles ou murs. Sa croissance est plutôt rapide et s’il vous prend l’envie de la tailler pour la maîtriser un peu, sachez qu’elle se bouture très facilement ! Il suffit de couper une tige en dessous d’un nœud et de la placer dans un verre d’eau. Des racines apparaîtront en quelques semaines. Lorsqu’elles auront atteint environ 5 centimètres, il sera possible de mettre la bouture en terre. 

Niveau entretien, elle n’est pas très exigeante ! Elle se plaira dans un endroit lumineux mais sans soleil direct et même dans une situation mi-ombre. Durant le printemps et l’été, elle appréciera un terreau toujours légèrement humide. En hiver, il est préférable de laisser la terre sécher entre deux arrosages. 

Plantes d'intérieur faciles à vivre - Oxalis triangularis

2. Oxalis (Oxalis triangularis)

Cette plante <3 Avec ce beau violet pourpre, elle va mettre une touche de couleur bienvenue à la maison. Ces feuilles, rappelant la forme du trèfle, s’ouvrent le matin et se referment le soir. Des fleurs d’un rose délicat apparaissent régulièrement. 

L’oxalis a besoin de beaucoup de lumière, ainsi il ne faut pas hésiter à la placer près d’une fenêtre. En été il faudra éviter de la laisser au soleil direct car elle craint la chaleur. Elle aimera un terreau toujours légèrement humide. Si ses feuilles ne s’ouvrent pas pendant la journée, c’est sa manière que vous dire qu’elle a soif ! Enlevez régulièrement les tiges fanées pour l’encourager à faire de nouvelles pousses. 

L’oxalis se multiplie très facilement. Vous pouvez prélever une tige et la placer dans un verre d’eau, elle finira par faire des racines et vous pourrez alors la mettre en terre. Il est également possible de diviser ses bulbes. Au mois de février-mars, lorsque votre oxalis aura perdu ses feuilles et finit son repos végétatif hivernal, vous allez pouvoir déterrer les bulbes. Il faut ensuite les casser en deux ou trois morceaux avant de les planter dans de nouveaux pots. Des nouvelles pousses apparaîtront rapidement ! Franchement, c’est la reine des plantes d’intérieur faciles à vivre !

Plantes d'intérieur faciles à vivre - Calathea triostar

3. Calathea triostar (Stromanthe sanguinea ‘Triostar’)

Elle est surnommée plante paon et a de longues feuilles en dégradés de verts et de roses. Pour tout vous avouer, j’ai bien failli la perdre à cause d’un excès d’arrosage et d’une mauvaise exposition. La voyant décliner, j’ai décidé de la dépoter, j’ai divisé la motte en me disant que j’allais ainsi multiplier les chances de sauver un pied. J’ai mis une bonne couche de billes d’argile au fond de chaque pot, replanté les deux plants et je les ai placé dans deux pièces différentes mais toutes les deux orientées à l’est. La calathea triostar craint le soleil direct qui brûle ses feuilles, elle préférera un endroit légèrement ombragé. 

En ce qui concerne les arrosages, j’avais lu que le sol devait toujours rester légèrement humide. Clairement, ça n’a pas convenu à ma calathea ! J’attends maintenant que le terreau soit sec sur plusieurs centimètres avant d’arroser. Résultat, j’ai maintenant deux plants de calathea triostar en pleine forme et qui déroulent très régulièrement de nouvelles feuilles ! 

Plantes d'intérieur faciles à vivre - Maranta leuconeura

4. Maranta (Maranta leuconeura

On l’appelle la plante de la prière car ses feuilles se redressent la nuit venue, c’est une jolie danse à observer ! Son feuillage est très décoratif, comme s’il avait été peint. Et puis parfois, on a la chance de voir apparaître de petites fleurs blanches très délicates. 

Comme la calathea triostar (je les ai d’ailleurs mises l’une à côté de l’autre), elle aimera une exposition sans soleil direct. J’ai également réduit les arrosages par rapport à ce qui est recommandé, j’attends que la terre soit sèche sur 2 ou 3 centimètres avant de l’arroser. 

Plantes d'intérieur faciles à vivre - Ficus elastica

5. Caoutchouc (Ficus elastica)

De jolies feuilles brillantes, une croissance rapide, considérée comme une plante dépolluante et nécessitant peu d’entretien, le caoutchouc a tout pour plaire ! Il peut s’adapter aux endroits peu éclairés de votre intérieur, mais dans une situation lumineuse (sans soleil direct encore en fois) il poussera plus rapidement. 

Le caoutchouc craint les excès d’eau, il faudra donc bien faire attention à laisser la terre sécher entre les arrosages. Un petit coup d’éponge sur ses feuilles lorsqu’il y a de la poussière et c’est tout ! Oui, il est aussi simple que ça ! 

Alors, laquelle de ces plantes allez-vous adapter ? Avez-vous d’autres plantes d’intérieur faciles à vivre à recommander ?

Envie de fleurs toute l’année ? Voici une sélection de jolies plantes pour de la couleur, même en hiver !

Laisser un commentaire

Sed elit. Praesent sit leo ut Donec venenatis justo felis quis